Challenge Franco-Suisse : le bilan

La compétition

Devant des tribunes bien garnies, la France affrontait la Suisse pour un match en 7 sets. (3 triples, 2 doubles et 2 simple).
Après la présentation des joueurs, du corps arbitral et le protocole des hymnes, la compétition pouvait commencer.

La cérémonie protocolaire

Set 1 en triple.
Kévin Descamps, William Rambaud et Adrien Robin, côté Français, étaient opposés à Robin Brülhart, Gilles Grandjean et Aurélien Kolly pour l’équipe helvétique.
Le trio olonnais a maîtrisé le set face à une belle opposition suisse
Victoire des bleus 11-6.

Set 2 en simple.
Vincent Voisinot retrouvait Gilles Grandjean, médaillé de bronze aux derniers mondiaux. Le match était très accroché et s’est joué sur des détails.
Victoire du capitaine des bleus 11-8.

Les Français prenaient une belle option sur le challenge après 2 sets.

Adrien Robin au contre face à Robin Brülhart

La Suisse recolle et passe devant.

Set 3 en doubleSet 4 en triple

La doublette Noblet / Vernier suppléée par Julien Mercier cale 11-13. Les bleus laissent échapper le 3ème point et la Suisse se relance.
Au 2ème set de triple, les bleus (Caramelle / Delanous / Noblet / Vernier / Robin) s’inclinent également 7-11. La Suisse revient à 2-2.

Set 5 en simpleSet 6 en double

L’olonnais Kévin Castélao connaît le même sort et perd son match 7-11. La Suisse dans le dernier set de double met un point final au challenge (7-11). Le 7ème set pour l’anédocte est remporté par les Suisses 8-11.

Le stage

Outre la compétition, le week-end a permis au sélectionneur adjoint, Jimmy Libert, de faire une revue d’effectif en convoquant 10 joueurs.
La ligue de Football des pays de Loire a reçu l’ensemble des 2 nations dans son centre à Saint Sébastien pendant 3 jours et dans des conditions idéales.

Didier Esor Président délégué de la ligue entouré des compétiteurs.

Alain Charrance, Président de la commission fédérale du développement des nouvelles pratiques a assisté à la compétition. Didier Esor, Président délégué de la ligue de football des pays de Loire a reçu tous les acteurs des 2 nations pour le verre de l’amitié et discuter du projet de développement du futnet comme nouvelle pratique.

Côté communication, Guillaume Brochet a contribué énormément à la promotion de la compétition.

La ville de Nantes a joué également un rôle important dans l’organisation de ce week-end en mettant à disposition 2 salles pour les entraînements communs et la compétition.

2 commentaires sur “Challenge Franco-Suisse : le bilan”

  1. dommage pour le résultat mais chapeau pour cet événement … à bientôt pour préparer la WC 2020 à prague

Laisser un commentaire